SANKALPA : le pouvoir de l’intention

Quand tu le répètes, il te met en joie

Le sankalpa est un mot sanskrit s’appuyant sur deux syllabes :

  • SA : le plus pure, le plus élevé et
  • KALPA : intention.

Le sankalpa est une prière du cœur, libre de toute croyance. C’est une intention ayant une profonde signification pour soi. C’est un outil très puissant de transformation.

Le sankalpa peut être utilisé en yoga nidra, en début et en fin de pratique.

Pour l’école de Satyananda, le sankalpa est une phrase courte, affirmative, au présent et commençant par « je ».

Je suis en bonne santé. Je suis aimé.

Pour Swami Rama de l’Himalayan Institute, elle est formulée sur la base de « I can, I will, I must », « Je peux, je veux, je dois ».

Je peux aimer, je veux aimer, je dois aimer

En effet, le yoga nidra permettant d’accéder à des états de conscience modifiée, le sankalpa va trouver une véritable résonance et s’ancrer profondément, telle une auto-suggestion.

C’est d’ailleurs pour cette raison que non seulement le sankalpa est personnel mais qu’il ne se révèle pas.

Comment définir son sankalpa ?

Définir son sankalpa peut être long. Souvent notre mental, l’EGO, va vouloir prendre les rênes et imposer un sankalpa. Or celui-ci vient du coeur : il est notre chemin de vie. Il peut être inconfortable car il peut remettre en cause notre mode même de vie. Mais quand vous l’aurez vraiment, vous le reconnaîtrez car il sera VOUS.

Le sankalpa est en adéquation avec les 4 buts de la vie selon l’hindouisme (les purushartha) : dharma (la mission de vie, chacun à sa place), artha (la recherche de la prospérité matérielle), kama (le plaisir) et moksha (la libération, l’Illumination). Il devient une règle qui nous guide dans notre vie, il conduit à l’épanouissement de la personne dans toutes ses dimensions.

Il relève de l’intuition et le plus souvent il vient du cœur. Cependant, pour s’aider on peut se poser les questions suivantes :

  • Qu’est ce que je veux ?
  • Qu’est ce que cela me donnera ?
  • A quoi saurai-je que j’ai trouvé mon sankalpa ?
  • Y a -t-il des inconvénients à l’atteindre ?
  • Y a-t-il des obstacles ? Lesquels ? Quelles sont les ressources que je vais mobiliser pour atteindre mon sankalpa ?

Bien souvent, il est nimbé de gratitude.

Que faire avec son sankalpa ?

Au début, on ne sait que faire de son sankalpa. Il devient mantra au fur et à mesure de son utilisation lors de vos yoga nidra. Cependant, le sankalpa ne requiert aucun effort. Si celui-ci vous paraît difficile, c’est que ce n’est pas encore le moment. Alors, lors des yoga nidra lorsque vous êtes invité à répéter trois fois votre sankalpa, restez simplement l’observateur de votre souffle.

Si vous avez un sankalpa, il est possible également de se le répéter avec beaucoup de force et de conviction au moment du réveil et de l’endormissement, dans cet espace de temps, juste quand la conscience est au calme.

Alors, il est possible d’assimiler le sankalpa au soleil levant qui va grandir et inonder de sa lumière la Terre et tout l’univers.

Alors, le sankalpa se réalisera.

6 réflexions au sujet de « SANKALPA : le pouvoir de l’intention »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s