Pourquoi je fais du yoga ?

C’est la question du jeu des 1000 francs. Pourquoi ? Pourquoi à 42 ans me suis-je lancée dans le yoga puis dans le professorat ?

J’ai commencé en 2014 sans véritable volonté de faire du yoga,et surtout, sans me dire que cette pratique me ferait du bien et me permettrait de ne plus être stressée. Non j’ai fait du yoga car je devais faire du sport mais je n’avais plus envie de faire du cardio. Je voulais quelque chose de plus calme.

Et voilà ! le yoga = fitness…

Bon pour dire la vérité juste avant j’avais commencé le pilates et le qi gong. Le Qi Gong c’était pas mal mais trop éthéré, trop « énergie » et je ne sentais rien. Je suis quelqu’un de cartésien, de très mental. J’ai besoin de comprendre et tout ce qui relève du sensitif, ce n’était pas trop mon truc.

Aussi j’ai commencé le hatha yoga et le raja yoga. Malheureusement j’ai trouvé que le hatha yoga c’était trop « gymnastique ». Et le raja … ma première prof Lucie (qui donne de magnifiques ateliers de yoga nidra) ! On s’est entendue tout de suite. Le raja yoga pratiqué était basé sur bastrika et kapalabhati dans toutes les postures ! Je n’avais pas choisi la pratique la plus simple pour quelqu’un qui ne cherchait pas à sentir les énergies.

Mais là, premier déclic avec kapalabathi … une montée énergétique incroyable. Pas soudaine ni massive mais présente.

Deuxième déclic : ma rencontre avec Amie Mouneimne et le forrest yoga (asanayogastudio, 42 rue Jean de Bernardy 13001 Marseille). Une pratique hyper dynamique, intense et exigeante. Ce dont j’avais besoin. A la fois la transpiration, le souffle et le lâcher prise. Je me suis sentie bien tout de suite.

Et depuis j’enchaine les rencontres merveilleuses : Amie, Anne Nuotio et sa lumière, Jambo Truong, le yoga nidra avec Rod Stryker, et le kundalini avec Armajap Kaur.

Je fais du yoga car il me fait vibrer et me met le cœur en joie. C’est comme une drogue.

Parfois je me blesse. Parfois, je cours pour aller au cours et en même temps exercer ma profession et m’occuper de ma famille. Mais pas de regret.

Parce que le yoga m’a appris à lâcher (et il y a encore beaucoup à faire) : lâcher sur mon corps, lâcher mes petites voix très négatives, mes a priori. J’apprends à ne pas tenir compte du regard de l’autre, à ne pas projeter une quelconque performance, à grandir avec la respiration, à me déployer dans l’espace et à sentir l’espace dans mon corps. J’apprends à être tranquille et concentrée sur l’important. Depuis que je pratique je sens une clarté mentale beaucoup plus puissante qu’avant.

Mais bon … je fais du yoga tout simplement parce que c’est mon chemin. Et vous ?

.



Catégories :Réflexions

Tags:

3 réponses

  1. Je pratique le yoga depuis plus de 20 ans. C’est un axe essentiel dans la vie qui m’a portée lors des tempêtes, qui m’a dynamisée quand je me sentais lourde, qui m’a apporté de la joie quand je me sentais déprimée… Quand on finit par intégrer la pratique du yoga dans sa vie quotidienne, on se demande comment on pourrait faire sans. Ça devient une évidence. La magie du yoga, c’est qu’on peut l’adapter à tout moment et que les découvertes sont sans fin.

    Aimé par 1 personne

Répondre à atmaprana Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :