La gratitude

Je trouve que l’on est dans une société où on a du mal à exprimer ses sentiments.

Moi même, parfois, je me trouve « handicapée » du sentiment. Autant je n’arrête pas de dire « je t’aime » à mon mari et mes enfants, autant j’ai du mal à exprimer mes autres sentiments au reste du monde.

Cependant il en est qui, avec la pratique du yoga, émerge. Il remplit mon cœur et je me sens comme « saisie », comme « toute chose » : la GRATITUDE.

Au début les mots avaient du mal à sortir et je ne disais rien. J’en étais presque trop émotive. Vous parlez des litres d’eau que j’ai versé pendant ma formation de professeur de yoga vous permettra de comprendre le point critique de la situation. J’avais et j’ai également ces petites voix pas très sympa qui viennent tout saborder et me raconter que « bah non, t’es trop nulle ma vieille et là tu ennuies tout le monde avec tes histoires ».

Mais, car il y a un MAIS, j’ai découvert ce que c’était d’avoir une communauté et d’en faire partie. Ce n’est pas uniquement des gens que je côtoie dans un cours de yoga soit en tant que prof soit en tant qu’élève, c’est une véritable relation basée sur le respect de ce qu’est la personne et sur l’amour.

La communication passe alors par les regards, si doux, les sourires si profonds, les « hugs » (je te prends dans mes bras et je te serre contre mon cœur), les « NAMASTE » (les vrais ceux qui signifient vraiment que « ma lumière qui est en moi salue la lumière » qui est en toi, et pas seulement « allez c’est bon le cours est fini »).

Ce sont ces personnes qui vous soutiennent et qui vous écoutent sans jugement. Bref c’est de l’amour. Je ne parle pas de l’amour pour la famille (j’adore, j’aime toute ma famille). Non je parle d’amour pour mes copains / copines et notamment de ma communauté du yoga. Parce que les mots employés y sont si chaleureux, si généreux, si lumineux que je me sens portée, vibrer. C’est un sentiment extraordinaire. Je ne m’imagine plus, je SUIS.

Alors j’ai de la gratitude pour elle (ma communauté) parce qu’elle révèle ce qu’il y a de beau en moi. Je me sens merveilleusement bien, je me sens forte et puissante et confiante et lumineuse.

La gratitude c’est avoir ce sentiment et c’est aussi l’exprimer par des

MERCI

et par des

je vous aime

La gratitude mène naturellement, selon moi, à la générosité et à la bienveillance. Et contrairement à ce qu’on pense, éprouver de la gratitude et de la bienveillance ce n’est pas un aveu de faiblesse. Bien au contraire c’est une force immense qui nous guide. La gratitude m’a permis de réaliser deux choses : être en accord avec mon dharma (dans un prochain article j’aborderai ce thème fondamental) et aussi découvrir mon sankalpa (voir l’article déjà écrit à ce sujet).

Pour terminer, je réemprunterai le Ho’ Oponopono

Désolée

Pardon

Merci

Je t’aime

N’ayez pas peur d’exprimer votre gratitude !

Merci à tous mes proches, famille et amis ici à Marseille, en France ou à l’autre bout du monde. Merci du fond du coeur

 



Catégories :Réflexions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :