De la Gratitude à Virabhadrasana 2

Eh oui deuxième article sur la gratitude … c’est un sujet qui me tient à cœur.

En pleine cure ayurvédique de 3 jours, mon thérapeute me dit que je suis trop dure avec moi-même.

Dieu sait que j’ai parcouru un long chemin depuis le jour où j’ai mis un pied chez lui ! Mais il a raison… j’ai encore du travail, j’ai toujours des tensions importantes dans les mâchoires, les trapèzes et le cou et bonjour les migraines à répétition.

Alors voilà aujourd’hui je débute mes 100 jours gratitude. Pourquoi 100 ? Parce que c’est un chiffre important pour que les éléments de gratitude m’emplissent et inversent le chemin emprunté par mes petites neurones. Pourquoi gratitude ? Parce que je suis trop exigeante et d’abord envers moi même. Je dois devenir un guerrier pacifique, plus besoin d’avoir cette volonté inextinguible grande consommatrice d’énergie. Le guerrier fort doit laisser place à la sérénité et au flot paisible. Et je pense que la gratitude va m’aider en cela. En effet, avoir de la gratitude envers moi même cela signifie m’accepter telle que je suis et pas autrement, être ce que je suis et non pas ce que je pense. Avoir de la gratitude envers les autres, c’est encore plus faire confiance et m’abandonner.

J’aime beaucoup la respiration mise en avant par Guru Jagat dans son libre « Yoga Kundalini pour une vie invincible » : la respiration saine, heureuse et ancrée car elle célèbre la personne et lui donne de l’amour. C’est un acte magnifique de gratitude envers soi.

Il suffit au moment d’une rétention après inspiration de répéter mentalement trois fois, tel un mantra « je suis en bonne santé, je suis heureuse, je suis sacrée » (les hommes vous mettrez au masculin la phrase). Et de le répéter trois fois à voix haute à l’expiration et ce entre 3 et 11 min. Puis on restera silencieux quelques instants avant d’étirer les doigts entrecroisés vers le ciel à l’inspiration et de se détendre à l’expiration.

Si le yoga est un dépassement de l’égo, il est d’abord un cheminement vers son SOI profond. Celui-ci est souvent bien enfoui sous des couches et des couches de barrières sociales, de maya, ce voile d’illusion où tous nos samskaras viennent se coller. Il n’est pas question de tout remettre en question. Non, simplement de se donner de l’espace, de la respiration pour se caler uniquement dans le moment présent et ne plus laisser libre court à la vaste carte de nos émotions instantanées et à nos réactions tout aussi instantanées. Relâcher la pression. Faire un pas en arrière. Se respecter. Et contrairement à ce que j’entends dans la bouche d’amis ou collègues, agir ainsi n’est pas devenir flemmard, inefficace, peureux ou inactif. C’est encore moins tomber dans une secte (j’y ai droit quasi tous les jours). Non c’est juste s’aimer, rendre grâce à la vie qu’on nous a offerte et le vivre pleinement. Devenir ce guerrier pacifique serein qui avance.

L’asana du guerrier 2 illustre parfaitement ce guerrier pacifique en équilibre: l’avant du corps, comparable à l’Est évoque la force et le courage de conduire une armée au combat, l’arrière du corps à l’Ouest reflète le passé, la perte de Shiva, nos propres expériences  et ces événements qui font de nous ce que nous sommes. En élevant les bras de part et d’autre, vers l’est et vers l’ouest, nous cultivons le moment présent et éprouvons notre capacité à faire face à n’importe quel challenge. Virabhadrasana II est d’abord une posture intérieure plus que physique et extérieure. Elle est espace et enracinement, elle renforce et en même temps elle éveille une sentiment de grâce et d’ouverture. Elle invite à être en suspension à la fois dans l’espace mais aussi entre corps et esprit. Elle est équilibre. De fait Guerrier 2 nous invite à incarner l’expansion sans limite de l’esprit et à rester ouvert. C’est pourquoi elle est souvent citée pour travailler sur le sentiment de sécurité et de confiance car elle est en lien direct avec muladhara chakra (le chakra racine).

Alors jour 1 de la gratitude ?

Namaste



Catégories :Pratiques

Tags:, , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :