Choisir son professeur de yoga ou comment reconnaître un bon prof de yoga ?

Avant que cela ne fasse polémique, je ne prêche pas pour le studio dans lequel je donne mon cours. Mais ces derniers jours j’ai discuté avec d’autres profs de yoga issus d’autres studios et de lignée d’enseignement diverses.

Et je suis effarée. A plusieurs reprises, j’ai évoqué la tendance grossière de notre société à assimiler le yoga à du fitness, à travers les réseaux sociaux ou même dans les magazines. La difficulté est de faire le distinguo entre proposer une pratique ouverte à tous pour la faire connaître et la populariser et faire du racolage.

Tout comme il n’y a pas à mon sens un prof meilleur qu’un autre, un enseignement meilleur qu’un autre, une lignée meilleure qu’une autre ou un style meilleur qu’un autre. Je dirais même plus : forcément que votre yoga est le MEILLEUR. Pas par rapport à un autre, mais pour vous. Vous saisissez la nuance ?

Alors un bon prof c’est quoi ?

C’est bête, mais un bon prof c’est celui qui vous accueille avec le sourire, dans le regard duquel vous sentez de l’amour pour l’humanité. Ce n’est pas un robot froid qui vous ignore ou qui détourne les yeux. Ce n’est pas facile d’être prof et d’être le point de mire de plusieurs paires d’yeux mais votre amour du yoga vous booste et vous pousse en avant c’est incroyable !

C’est celui qui va vous poser des questions et s’intéresser à vous en tant qu’humain. Les questions vont porter sur votre pratique et vos problèmes physiques et ce dans le but de ne pas vous blesser. Le bon prof est celui qui installe un espace de sécurité. Je bondis quand je vois faire pratiquer SIRSASANA sans questionnement préalable sur l’état des cervicales des élèves. Le prod de yoga n’est pas un médecin ni un thérapeute. Cependant, en cours les élèves peuvent être portés, sortit de leur zone de confort et se faire mal sans le vouloir, bien souvent parce qu’ils n’ont pas complètement conscience de leur corps.

Le bon prof de yoga c’est celui qui met de la vie dans son cours. Il est généreux et il PARTAGE.

Le bon prof de yoga, c’est celui qui vous enseigne quelque chose. Pas que des asanas (=les postures). Dans son discours, des choses vont germer en vous. Vous pouvez faire 15 fois la même séance et un mot changera la nature de l’une d’entre elles. Je suis ma prof depuis quelques années et je ne m’ennuie pas : j’ai toujours l’impression qu’elle ne me parle qu’à moi et ce qu’elle propose me fait toujours progresser.

La sensation de progrès en yoga est très individuel. Bien sûr, ce serait mentir de dire le contraire, progresser c’est d’abord progresser dans les postures de yoga. Mais cela l’est aussi dans la nature de notre concentration, de notre intégration (cet aller à l’intérieur de nous). Cela l’est également dans la perception de ce qui nous est proposé. Pour ma part, cette année a été extraordinaire dans la perception de l’intérieur de mon corps et de la finesse d’attention du prana qui circule. Le lâcher prise qu’il y a eu a ouvert un champ vaste de reconnaissance.

Il est très facile de devenir professeur.
Devenir un élève prend toute une vie.
La chose la plus facile au monde est d’enseigner ce qu’on ne connaît pas et ce qu’on ne pratique pas.
La chose la plus difficile est de pratiquer ce qu’on enseigne.

Swami Vishnudevananada

Le bon prof c’est celui qui se forme parce que le prof est aussi et encore ELEVE. Il est sur son chemin, il évolue lui aussi. Il réfléchit à comment il va enseigner telles ou telles thématiques qui lui tiennent à cœur. Il ne va pas forcément à Bali ou en Inde, mais il fait des rencontres, lit, suit des stages et respire. Il pratique le yoga qu’il vous enseigne.

Le bon prof est celui qui a des émotions et des moments de doute. Il est humain et comme humain il échoue à rester dans l’état de félicité dans lequel il est. Petite digression sur la félicité. La félicité n’est pas l’apanage d’un être intouchable quasi dieu. Elle n’est pas nécessairement l’illumination telle que les yoga sutras l’entendent. La félicité c’est cet état de bien être absolu où la conscience est bien présente.

Et puis le bon prof de yoga c’est celui avec qui vous vous sentez bien. Quand vous êtes bien ne cherchez pas à aller voir ailleurs. Restez et évoluez avec votre prof et poursuivez votre chemin !

https://i0.wp.com/yogarama.fr/wp-content/uploads/2012/07/AUM.jpg

SAT CHIT ANADA



Catégories :Réflexions

Tags:, , , , ,

3 réponses

  1. Merci ! Pour moi un bon prof est celui où celle qui prend le temps de bien détailler les postures et qui passe dans le cours pour corriger ses élèves. Le pire c’est ceux qui font tout mécaniquement sans aucune interaction. Une fois j’ai essayé un cours pdt lequel la prof est restée assise sur une chaise à donner des instructions sans se lever. C’était il y a un bail et je foute qu’aujourd’hui ses cours aient du succès….

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Enseignant de yoga : éternel élève – Le blog yoga de Caro Caro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :