Je refais une formation professeur de yoga … !!

Je me relance. Demain, je m’envole (je passe sur mon bilan carbone qui va s’effondrer et, croyez moi, j’en suis désolée : j’ai beaucoup réfléchi avant de m’inscrire et j’ai même essayé d’y aller en train : trop trop long ..) pour 15 jours (les 15 prochains auront lieu en mai) à Glasgow entamer une nouvelle formation de professeur de yoga. Je suis contente et heureuse et pas nerveuse du tout …

« Mais pourquoi Caro tu refais une formation ? ». Haha ! Grande question…

Je n’avais vraiment pas l’intention d’entamer de nouveau un cycle de 200h de prof de yoga. Mais plusieurs choses m’ont incitées à le faire. La première fois que l’on m’en a parlé (Nada, tu te souviens ?), je me suis dit ce n’était pas pour moi : trop cher, trop loin, déjà fait et pourquoi.

Et puis entre temps, j’ai eu ma sciatique (Blessures, yoga et sciatique). Et là, les perspectives ont commencé à changer. Comment réapprendre les postures en préservant mon dos ? Je ne suis plus prof en studio : c’est quoi mon projet yoga ? Et là, dans le même temps, j’ai senti un besoin venant du cœur de me relancer dans cette formation : prof de Forrest Yoga.

Cet été, j’ai réfléchi à mes projets. Qu’est ce que je veux faire ? Qu’est ce que je peux faire ? Je me suis mise à donner des cours de yoga et de yoga nidra à mes collègues et aux copines. Et puis, je tiens mon blog, ce blog que vous lisez. Et je m’éclate. Je m’éclate parce que je partage (cf ma page d’accueil) et je transmets tout ce que j’apprends (en tous les cas j’essaie) parce que le yoga et l’ayurveda sont extraordinaires et je suis convaincue qu’ils peuvent améliorer le vie de chacun. En tous les cas, la mienne. J’ai fait et je fais des rencontres sublimes qui me font briller le coeur et qui m’émeuvent.

Pourquoi le Forrest Yoga ? Même si j’apprécie les pratiques douces (yoga restoratif – cf les postures de Migraines ! Qu’est ce qu’on peut faire ?; le yin yoga, le yoga nidra), j’ai besoin aussi de saturer mon corps physique pour saturer mon corps mental (cf Les koshas : nos enveloppes).

J’ai découvert le Forrest Yoga avec Amie Mouneimne. Elle m’a formée en vinyasa et en même temps a introduit de nombreux stages de Forrest Yoga dans son studio, Asana Yoga Studio, ici, à Marseille. Stages qu’elle a animés ou faits animer par d’autres profs qu’elle invitait. Certains d’entre eux étaient en anglais avec heureusement un traducteur. Mais il n’empêche : j’étais mordue. Cela a été une chance extraordinaire car je ne suis pas bien sûre que j’aurais emprunté la voie où je me trouve si Amie n’était pas franco américaine et ne nous avait pas ouvert cette porte. J’ai commencé à refaire de l’anglais : à le lire, à l’écouter, à le comprendre (bon des fois il me faut des semaines pour finir un bouquin en anglais mais j’en suis super fière). Là où cela pêche encore, c’est le parler : je suis TRÈS française – j’ai un magnifique accent français. Bref, si je devais être nerveuse pour ma quinzaine qui arrive ce serait à cause de ma façon de m’exprimer en anglais (et de me refaire une oreille).

Pour moi, le Forrest Yoga (dont j’ai brièvement exposé dans Mon yoga : le vinyasa et le forrest yoga, les principes du Forrest Yoga) est un yoga « thérapeutique » dans le sens où il s’accorde à chacun en insistant particulièrement sur les intentions et le souffle. Il a aussi cet aspect « force » qui en fait un moment ludique où on essaie de se dépasser : et là je travaille cette confiance en moi. Quand j’arriverai à faire le poirier sans le mur et sans avoir la trouille de m’écrabouiller le nez sur le sol, j’aurai fait un immense pas en avant par rapport à cette thématique. Et puis j’ai des sensations extraordinaires en Forrest Yoga : je rentre dans mon corps (encore plus que dans les autres écoles posturales) et je peux entendre résonner (parfois hein pas tout le temps, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit) mes cellules. Le yoga n’est pas de la gymnastique. Le yoga est la danse de l’âme, du corps et du souffle. Une libération. Et l’installation du silence. Le Forrest Yoga est un outil de transformation spirituelle. J’aurai l’occasion d’aborder ce sujet plus tard lors de la formation.

Cette formation n’est pas assurée par Ana Forrest mais par Jambo Truong, assisté de Charlotte Speller et de Sarah Nada Arfa. Pour moi c’est une chance car Charlie et Nada sont françaises et du coup, je sais pouvoir compter sur elles, lors d’une éventuelle panne du parler / comprendre anglais. Pour moi, c’est énorme : ce qui explique pourquoi je ne suis pas anxieuse (ou alors je ne le perçois pas, mais on verra bien après demain quand je vais devoir me présenter !). Mais honnêtement, je me sens bien et puis je verrai : chaque chose en son temps.

L’équipe, je la connais et je les aime tous les 3. J’ai appris par le passé des choses très importantes avec Jambo et c’est un professeur dont le sourire vous fait chaud au coeur. Je pense qu’i; était temps pour moi de changer de dimension et d’espace. J’ai la chance de le faire dans un cadre quasi familier : je leur fais confiance à tous les 3 et je sais comment ils fonctionnent. Je sais que je vais apprendre énormément : d’abord du Forrest Yoga, tel qu’il est enseigné par Ana Forrest. Ensuite, encore un peu plus d’anatomie. J’aime cela : pour moi, la connaissance anatomique permet d’éviter les erreurs, d’aider le praticien dans une posture mais aussi dans sa vie. Reconnaître son corps et naître dans son corps. Et puis, certainement que derrière l’anatomie il y a toujours ce besoin de savoir la chose scientifique, d’être encore dans le rationnel, de ne peut être pas lâcher complètement. Cependant, je dois reconnaître que c’est là que ce trouve ce que moi j’apporte en tant qu’enseignant de yoga. J’explique, j’aime expliquer. Je suis une espèce de passeuse de connaissances.

Je ne fais pas une deuxième formation pour accumuler des heures et y trouver une certaine légitimité. Je le fais pour moi, comme d’ailleurs toutes les autres formations que j’ai pu faitre. Être élève est une position que j’apprécie beaucoup. Apprendre. Et en apprenant, je m’apprends. Et j’apprends à accepter tout ce que je suis. Ce n’est pas toujours facile car on a tous une propension à nous fuir quand nous ne sommes pas beaux. Ce sera aussi l’occasion d’être seule pendant 15 jours et de penser à moi et au yoga à 100 %. Mais cela signifie aussi que si j’ai un coup de blues, mon mari ne sera pas là physiquement pour me remonter le moral. Je serai seule face à moi-même. Enfin presque ! car avec les réseaux sociaux, il est tellement facile de garder le contact.

Est-ce terrifiant pour autant ? Non. Depuis quelque temps, je prends les choses une à une. Je n’ai pas vraiment eu le temps de pratiquer ces dernières semaines : ce n’est pas grave. Je sens mon corps fort.  Je n’ai pas eu le temps de mûrir mes pensées en anglais. Ce n’est pas grave. Le jour J je n’aurai presque plus le choix. Faire une formation prof de yoga, c’est accepter de mal faire, d’apprendre, de repousser ses certitudes mais de ne pas perdre confiance, d’avoir une image positive de soi et d’accepter tout court. J’ai déjà fait connaissance de l’unique autre française élève : Odile. Nous allons partager notre appart 15 jours.

Et puis … et puis je me sens veinarde. Tous les jours, j’ai toutes mes copines (parce que bon c’est essentiellement des nénettes !) qui me font un coucou et tous les jours je me sens encore plus portée que la veille. Et, vous savez quoi ? Ça c’est du yoga !

 

 



Catégories :Portrait

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 réponses

  1. Que de joie dans tes mots! Rester toujours une élève, voilà à mes yeux une des clés de l’évolution spirituelle.

    Aimé par 1 personne

Rétroliens

  1. Mon portait : le yoga, le souffle, le respect, l’amour – Le blog yoga de Caro Caro
  2. Les gunas – Le blog yoga de Caro Caro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :