Non, le yoga ce n’est pas un truc de gonzesses !

Ah ! Fallait que ça sorte …. La yoga vit une période de stéréotype incroyable : c’est pour les vieux, c’est statique, c’est trop mode, c’est superficiel, c’est pour les gonzesses, c’est une secte, c’est trop bizarre, c’est commercial, c’est perché … la TOTALE !

Alors oui le yoga est devenu branché, mode et commercial. Premier mouvement dans les années 60 avec les Beatles qui en se rendant à Rishikesh ont mis le yoga à la une de tous les journaux. Longtemps, yoga et mouvement beatnik ont été associé… sans parler de la consommation de drogues récréatives : LSD, cannabis, champignons hallucinogènes et aujourd’hui l’ayahuasca et le CBD.

Deuxième mouvement avec les Etats-Unis avec le côté fitness, mise en valeur des asanas. Je vous ai parlé du livre J’ai lu « YOGA une Histoire Monde » : le yoga a en quelque sorte vécu une renaissance avec l’engouement américain et l’accent mis sur les asanas. Même si j’estime que le yoga ne se résume pas aux asanas, elles en sont une partie importante et surtout la plus visible. C’est aussi l’aspect le plus facile à présenter pour que les gens qui ne connaissent pas le yoga l’apprécient. La dérive actuelle c’est de mettre le yoga à toutes les sauces, jusque dans les clubs de gym ….disons que du yoga avec de la musique techno s’éloigne quand même un peu de l’objectif d’unir corps et esprit jusqu’à atteindre le samadhi.

Troisième mouvement : c’est un truc de gonzesses ! Le truc qui me fait bondir ! Bon d’accord, ce n’est pas très yogique comme attitude mais quand même…. Ne pas s’énerver sur ce point est un excellent moyen de mesurer à quel point le yoga agit sur le système nerveux. J’organise des yoga nidra à mon bureau. A ma grande surprise, j’ai du monde et même pas mal (une quinzaine à chaque séance) … Cela répond à un besoin : celui de prendre soin de soi, de se poser, d’accueillir une pause véritable dans les journées de dingue que chacun vit. J’ai toutes les peines du monde à obtenir une salle entre 12h15 et 13h15. Je me heurte aux stéréotypes : « ils vont faire dodo ». Bon désolée mais à ce moment précis je suis confrontée à des bonhommes qui pensent être l’archétype de l’Homme avec un grand H, celui avec des biceps et qui roule de la mécanique. Des fois j’en rigole, d’autre fois j’ai envie de leur dire « hé les mecs, venez faire un cours de yoga dynamique avec moi et ensuite on en reparle ». Très vraisemblablement, ce seront les premiers à avoir vraiment besoin d’une séance de yoga nidra et à travailler sur leur ego. Pour ma part, je ne dis rien : je travaille justement ce désir de leur répondre. Et oui, on y retrouve la notion d’attachement (Réflexions sur le non attachement : vayragya, aparigraha, bhagavad gita), et la question à poser ce serait : mais pourquoi ai je envie de leur répondre ? Ne serait ce pas plutôt parce que j’ai l’impression que ce sont mes valeurs qui sont attaquées ? Le yoga lui reste yoga … vous voyez ce que je veux dire ?

Le yoga est une activité de gonzesses. Peut-être… C’est vrai qu’il y a beaucoup de femmes qui pratiquent le yoga. Peut-être en ont elles besoin plus que les hommes ? Cela signifie que les femmes ont besoin de lâcher du lest plus que les hommes ? Mais alors cela ne veut-il pas dire que la place de la femme dans la société est très dure ? Peut-être les femmes font-elles preuve de plus de sagesse en reconnaissant ce besoin de reconnexion avec soi même comme étant essentiel. Mais alors n’est-ce pas le signe que quelque chose ne va pas bien dans notre société ?

J’entends souvent parler de dérives sectaires et de yoga. Les exemples fleurissent entre le scandale Choudoury Bikram, le #metoo au yoga, les affaires d’agressions sexuelles, les dérives financières … Bien sûr et c’est terrible. Comment un élève peut-il accepter cela même si cela vient de son gourou ? Et je ne parle pas du « gourou » qui fait souffrir son/ses élèves. Et ahimsa ? Et le respect de l’autre ? N’y-t-il pas un jeu malsain autour de la notion d’EGO à faire disparaitre ? Je m’explique : le principe est basé sur le fait qu’on peut tout accepter car seul le gourou sait comment faire éclater l’ego, obstacle au samadhi. Lui seul est habilité à faire du mal car c’est pour faire du bien. Ma version du yoga n’est pas de se faire mal, de maltraiter son corps, par une personne ou par des substances hallucinogènes. Le yoga c’est une histoire d’amour et en premier lieu avec soi-même. Je rencontre énormément (trop même !) de personnes qui ne s’aiment pas, qui se sont oubliées ou ont été aspirées par les autres. Le yoga va les aider doucement, lentement à se voir réellement et à se soigner.

On peut vivre des transes sans boire une drogue. Psalmodiez un mantra avec conviction et vous verrez dans quel état vous êtes : plus de corps, visions, éclatement de toute notion de temps et d’espace.

Alors, le yoga, trop perché ? Le yoga est une philosophie. Les textes ne sont pas forcément faciles à appréhender : je dirai comme tout texte philosophique. Lisez du Kant ou du Spinoza … pour autant personne ne prétend que lire ces grands philosophes fait de vous quelqu’un de perché ! Non plutôt de très cultivé …. Parce que posons nous la bonne question : religion, philosophie, yoga … en définitive il s’agit de définir la place de l’humain. Bien souvent par rapport à une immanence transcendante. Alors yoga, nouvelle religion ? Si le yoga vous permet d’aborder votre spiritualité, il n’en est pas pour autant une religion. Le yoga n’est pas hindou. Le yoga s’appuie sur des textes communs avec l’hindouisme mais aussi le bouddhisme. Quand je lis le Samkhya, j’ai l’impression d’y lire une histoire de l’Univers. Quand je lis des poèmes de Rumi, grand poète soufi, je baigne dans le yoga.

Avec le yoga, j’ai noué des liens avec la poésie, Poème … (haikus japonais, William Blake, Christian Bobin, Ralph Waldo Emerson, Rumi, Khalil Gibran), la physique quantique et l’astrophysique (Klein, Trinh Xuan Tran), l’anatomie, le fonctionnement du cerveau .. alors le yoga, truc de gonzesse ?

stances-arman



Catégories :Réflexions

Tags:, , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :