Banyan Yoga voit le jour

J’ai mis un peu de temps pour annoncer ici même la naissance de Banyan Yoga Association. C’est l’unique moyen que j’ai trouvé pour continuer d’enseigner. Fin août 2019, mon aventure chez Asana Yoga Studio se terminait Amie s’envolant pour le Canada. J’ai laissé venir les choses. Petit à petit, poussée par mon mari et mes amis, l’idée a germé de faire quelque chose. J’ai eu une magnifique proposition que j’ai déclinée. Je me suis rendue compte que je ne souhaitais pas donner des classes hebdomadaires mais plutôt des ateliers. Mais comment ça me direz vous ?

Je suis fonctionnaire a mi parcours de ma carrière. Et même si les réformes n’encouragent pas à la gaieté ou la super motivation, je n’envisageais pas de changer. Le cumul ? Hahaha ! Quand on est fonctionnaire, on « se doit » à l’Etat, histoire de déontologie. Impossible pour moi de me faire salarier ou de me monter en auto entrepreneur. Ne reste plus que l’association. D’où Banyan Yoga.

Pourquoi Banyan Yoga ?

Je voulais un nom à consonance française, parce que je suis française, même si je suis très liée au monde anglo-saxon. Je ne suis jamais allée en Inde non plus. C’est vrai que je voulais au départ utiliser un mot évocateur du yoga. J’ai longtemps pensé à satya et svadhyaya. Satay Yoga est déjà utilisé par un studio. Ma copine, Maïmouna, m’a dit que Svadhyaya Yoga, c’était quand même un peu compliqué à prononcer.

Alors j’ai cherché. Svadhyaya, cela veut dire connaissance.

Par ailleurs, j’adore les arbres : je crois que mon moment préféré c’est quand je m’allonge sous un de mes pins (oui je sais je suis veinarde – mais bon faut aussi ramasser les milliards d’aiguilles de pin qui tombent …) et que je regarde le ciel.

Et puis, je suis « tombée » sur le banyan : l’arbre sous lequel Bouddha a si longtemps médité. Et cet arbre est ainsi devenu l’arbre de la connaissance. A 29 ans, Siddharta Gautama, prince de Kapilvastu, délaisse sa vie matérielle et mondaine pour trouver la vérité de l’existence. Il mena alors une vie d’ermite empreinte de sévères austérités.Réalisant que les souffrances physiques ne le guideront pas vers l’illumination, il met aux austérités. Il continua alors sa quête spirituelle. Alors qu’il cheminait, il alla s’asseoir sous un figuier des pagodes, le BANYAN,  et prit la résolution de ne se lever de cet endroit que quand il aurait trouvé l’éveil spirituel. Il resta ainsi en méditation pendant 49 jours sans bouger. Puis, une nuit de la pleine lune il devînt le ‘Bouddha’, un être ‘éveillé’.

Ni une, ni deux, je me suis dit : « Euréka ! C’est ça ! » Le BANYAN c’est l’arbre de la bodhi ! En plus, je le trouve très, très beau. Il s’enfonce dans le sol et s’élève vers le ciel : il relie la terre et l’éther. Il se nourrit d’eau et de soleil (le feu) et il est fait de bois. Il protège de sa canopée les voyageurs épuisés et les méditants. Il est immense comme l’espace. Pour moi, il symbolise à lui tout seul ce à quoi je crois de façon élémentaire.

Donc BANYAN YOGA est né vers la fin janvier. Plus ou moins discrètement.

Je lui ai créé sa page facebook (Banyan Yoga Association) et son adresse e-mail (banyanyogasso@gmail.com).

Et puis, BANYAN YOGA organise, ou plutôt co-organise, avec Amarjap Kaur, ma copine et prof de kundalini, un cercle de chants sacrés. C’est le 23 février à La Casa à Marseille !

(lire encore en bas)12

Vous dire que j’ai la trouille ? Que ma voix dérape quand je me mets à chanter ? Que nenni … si, si, si !

Nous vous proposons de vous joindre à nous pour méditer par le chant, mantra et chants amérindiens. Je précise que ces chants amérindiens, ce sont des chants en partie appris à travers les ateliers de Forrest Yoga que j’ai suivis, ma formation de prof de Forrest Yoga et aussi ceux que j’ai appris, doucement et simplement, toute seule.

Un voyage dans le sud ouest américain m’a remué et j’ai été très marquée par ces lieux. Peut être aurais-je le plaisir de vous accompagner de mon tambour chamanique, mais rien n’est moins sûr : il est encore en cours de co-création !

Je vous invite à nous rejoindre pour ce beau lancement. J’en profite pour remercier Maïmouna de m’avoir proposé de faire ce cercle avec elle. Un véritable challenge : qui eut crû que j’aurai commencé par le chant ! Certainement pas moi … comme quoi la vie nous joue certains tours ! Je vous avouerai que mes amis de la formation Forrest y sont aussi pour beaucoup car beaucoup m’ont dit que j’avais une jolie voix. Jamais je n’aurais pensé cela tellement on me disait (ce qui est vrai) que je chantais faux. Mais voilà, la confiance venant, la voix est venue elle-aussi. Et puis mes copines du yoga (et elles se reconnaitront) sont toujours là avec des mots super gentils pour me booster, et ça, c’est de l’or en barre !

Pour mes projets futurs, je peux d’ores et déjà vous annoncer que j’organiserai très rapidement un atelier de yoga nidra dont le thème sera dans la même veine que ce cercle (et dont vous avez des exemples dans l’ Espace ECOUTE).

Et puis, je donnerai des ateliers de Forrest Yoga où j’espère avoir le plaisir de vous rencontrer. Il faut juste que je trouve des jolis salles, pas trop chères ! Et oui, tenir un studio, une asso ou sa structure de micro-entrepreneur, c’est aussi prévoir financièrement.

Si vous tenez vous même un studio et que l’aventure vous tente, n’hésitez SURTOUT pas à me contacter pour en discuter (Contact).

En attendant, je vous dis au 23 février à 10 à La Casa !

20170703_191902

 



Catégories :Réflexions

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , ,

2 réponses

  1. Bravo! C’est vrai que le Banyan est une magnifique arbre vraiment inspirant. J’en ai vu un beau au Portugal. Si je me rappelle bien, c’était au jardin botanique de Coimbra.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :