Lucie, ma première prof ! Et ça c’est de l’or !

Aujourd’hui j’ai l’immense plaisir de vous présenter Lucie. Lucie est ma toute première prof de yoga. C’est dire … puisque si je n’avais pas accroché avec elle et ce qu’elle proposait, peut-être ne serais-je pas là !

Quand j’ai quitté l’Académie de Hatha Yoga où elle enseignait pour suivre Amie (mon autre prof) dans son propre studio, la décision a été difficile car cela signifiait arrêter de suivre les cours de Lucie. Rien ne m’obligeait à le faire, je le précise, seulement le cumul de deux abonnements cela pèse lourd dans les finances.

Bastrika, kapalabathi, les visualisations … je peux vous dire qu’au début les cours me semblaient un peu « bizarres » : bastrika pour un débutant cela ressemble parfois sonorement à une séance de rut ! Par contre, quelle énergie !

C’est aussi grâce à Lucie que je pratique tous les matins jala neti !

Ma prof est ainsi devenue une amie qui me conseille dans les premiers pas hésitants de Banyan Yoga Asso.

Et puis Lucie propose des ateliers de yoga nidra. Ils sont tellement différents de mes yoga nidra. Les thématiques explorées sont puissantes et variées permettant d’explorer des champs insoupçonnés. Je me régale !

Allez, je vous laisse en compagnie de Lucie. Bonne lecture et n’hésitez pas à fréquenter ses cours ou ses ateliers, si vous en avez l’occasion.

Lucie, quelle est ta formation de yoga ?

J’ai fait une première formation à l’Académie de Hatha yoga à Marseille pendant 2 ans. Puis un perfectionnement en Vinyasa pendant un an et une troisième formation de yoga Nidra qui a durée deux ans.

Depuis combien d’années tu es prof ?

Cela fait 7 ans.

Comment es-tu arrivé(e) à la décision d’être prof ?

Sur l’un de mes premiers cours de yoga en tant qu’élève au Roy d’Espagne, l’idée m’a effleuré l’esprit… puis la prof a bien compris que j’étais très cérébrale et m’a suggéré de pratiquer plutôt que réfléchir ! Elle a bien fait ! J’ai démarré ma formation 4 ans plus tard.

Au départ, c’était plus du développement personnel que je voulais faire. Ma situation au travail devenait de plus en plus compliquée, je travaillais dans l’insertion professionnelle. J’ai lâché ma recherche d’emploi qui n’aboutissait pas. Une fois que j’ai bien eu lâché (mon CDI, les deux CDD qui ont suivi et les craintes de l’avenir…) l’ouverture a fait place et j’ai pu asseoir mon activité d’enseignante que j’avais commencée à mettre en place en douceur. Je n’ai rien décidé, ça s’est posé comme une évidence.

Pourquoi as-tu suivi une formation ?

La première de Hatha yoga pour mieux me connaître, je savais que cette formation allait beaucoup me bousculer. Celle de Vinyasa car je trouve que c’est un bon complément à la première. Ma formation de yoga Nidra pour avoir d’autres perspectives de relaxation pour mes élèves et pour me soigner. Le pouvoir de la pensée est illimité…

Avais tu beaucoup pratiqué auparavant ?

4 ans.

Quel yoga enseignes-tu (on est d’accord qu’on ne parle que du postural, le yoga restant un seul yoga) ?

Si je dis Hatha, Vinyasa et Nidra, penses-tu que cela donneras une idée de ce que j’enseigne… Autant de yoga que de professeur ! Même s’ils sont issus de la même école !

Disons que sur un cours j’essaie d’intérioriser mes élèves, de proposer des postures toujours avec le souffle, le souffle domine la pratique, la visualisation de l’énergie est très présente c’est le lien entre le corps grossier, mental et énergétique, pour finir avec une relaxation. Les cours suivent une progression sur l’année, dépendent des saisons, de certaines thématiques que j’ai envie de travailler avec mes élèves et beaucoup d’eux même aussi et de moi évidement. Les débutants sont acceptés même en cours d’année car malgré cette évolution sur une année, il est important d’intégrer un nouvel élève s’il le souhaite.

Je propose un voyage avec les angas pour entrer un autre état de conscience, c’est sûrement le meilleur résumé ! 😉

NDLR : anga désigne les membres du yoga comme dans ashtanga yoga. De fait le yoga moderne comporte 8 anga (ashtanga justement) : yama (disciplines extérieures), nyama (disciplines intérieures), asana (postures), pranayama (respiration), pratyahara (retrait des sens), dharana (concentration), dhyana (méditation), samadhi (Eveil, félicité).

Quel serait pour toi la définition du yoga ?

Euh… elle change tout le temps. Je continue à me former par des stages, des ateliers, des rencontres et ma pensée évolue aussi.

En ce moment, le yoga pour moi est le temps que je veux bien m’accorder à ma pratique (quelque soit mon choix de pratique) avec le plus de conscience possible.

Dans les moments où je suis enseignante, ce serait faire du temps de pratique un moment propice pour éveiller une autre dimension dans la vie de mes élèves.

Qu’est-ce que tu aimes dans ta pratique personnelle de yoga ?

C’est moi qui choisis ! Je change si je veux, j’adapte à ce que je ressens physiquement et émotionnellement.

J’aime ma régularité qui me permet de progresser.

Qu’est-ce que tu aimes quand tu es professeur de yoga ?

L’unité avec mes élèves, ce moment où on est tous ensemble, où je peux sentir l’énergie qui circule.

Quel est l’anga du yoga que tu aimes le plus ?

Je continue à travailler sur tous… Il va varier selon mes instants de vie. J’apprécie bien le retrait des sens (pratyahara) et ce qui peut suivre mais je ne suis pas sûre d’arriver à une profonde méditation. J’entre dedans, je touche, je perçois, j’aimerais y rester !

Quel est ton yama ou nyama le plus important pour toi ?

C’est compliqué de choisir entre deux angas bien distincts, l’un tourné vers les autres et l’autre vers soi. Pour yama disons « satya » (la vérité) et pour nyama : « sauca » (la pureté).

C’est deux angas, il faudrait déjà plus d’une vie (en ce qui me concerne) pour les intégrer corps et âme… car ils sont bien plus profonds que deux simples mots et demandent une véritable honnêteté avec soi-même avant tout.

Quel est le (ou les) livre qui t’a le plus marqué sur ton chemin de yoga ?

Aucun ! Tous !!

lucie-inde

Si tu devais donner un conseil à un débutant de yoga, quel serait-il ?

Pratique sans te poser de question, écoute ton corps, ton souffle, ton âme et surtout laissez-les te dire quelque chose et écoute-les ! Lâche le mental qui essaie toujours de rationaliser !

As-tu une sadhana ?

Oui, elle est fluctuante selon ce que je vis. J’accepte ça !

Qu’aimerais-tu développer encore ? Un projet particulier ?

J’aimerais apprendre un peu plus les mantras chantés, je le fais régulièrement pendant mes stages mais peut être trouver un stage. Toujours en lien avec les sons, apprendre à maîtriser le bol tibétain. Et ainsi apporter une nouvelle dimension aux cours.

J’ai commencé à monter avec une autre personne des ateliers à thèmes, j’espère continuer dans cette voie, car travailler à plusieurs est riche d’enseignement personnel.

As-tu une posture que tu aimes en particulier ? Laquelle ? Pourquoi ?

L’assise, simple soit sukhasana ou siddhasana parfois en ardha padmasana. Aujourd’hui quand je m’installe en assise tout se pose autour de moi, comme une évidence.

NDLR : sukhasana, la posture facile, soit en tailleur. Siddhasana, la posture parfaite, les cheville sont empilées ou emboitées au niveau du pubis. Ardha padmasa, assise en demi lotus, soit en tailleur avec un pied vers le pli de l’aine.

Un enseignant en particulier t’a-t-il marqué plus qu’un autre ? Pourquoi ?

Tous mes enseignants m’ont marquée. L’enseignement de Gabriel Desvigne qui est mon premier formateur est toujours une référence pour moi. Cette formation m’a tellement bousculée, changée, donnée de nouvelles perspectives et ouvert les yeux sur les multitudes de points de vue.

As-tu une phrase, mantra en particulier que tu aimes ?

Souris à la vie et la vie te sourira

IMG_20200221_110059



Catégories :Portrait

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :