Respiration épisode 7 : CHANDRA BHEDANA et BHAVA

Chandra bhedana a pour but d’établir le calme et un esprit tranquille et d’accroitre notre capacité à maintenir cet état de calme.
Chandra c’est la lune en sanskrit.
Chandra bhedana permet d’installer un mental calme et tranquille et d’accroitre la capacité à conserver cet état de calme, soit dit en d’autres termes de créer un mental de plus en plus stable.
La tradition indienne établit un parallèle entre le mental et la lune (chandra) :
– comme la lune, le mental change tout le temps
– comme la lune, le mental n’a pas de propriété lumineuse inhérente : il reflète la lumière d’autre chose
– la lune reflète la lumière du soleil, le mental reflète la lumière de votre âme.
Chandra bhedana concourt à la réduction des toxines contenues dans le corps en étant plus efficient dans les systèmes énergétiques du corps en accroissant la vitalité et la clarté et également en établissant une volonté et une détermination nécessaire pour atteindre les buts qu’on s’est fixés.
Un esprit calme est un esprit clair.
Pour chandra bhedana, il faut inspirer avec la narine gauche et expirer à droite, inspirer à gauche, expirer à droite. Si possible en laissant des pauses après chaque expiration.
Je vous renvoie à cet article Nadi, Dinacharya : le nettoyage du nez Jala neti. De la philosophie du yoga et de la pratique …. J’y explique la science des nadis, et puis comment prendre soin de soi !
Si vous visez la stabilité : inspirez sur un temps et expirez sur deux temps
Si vous visez le calme : les temps d’inspir et d’expir sont les mêmes.
Un mental calme est un mental baignant dans la clarté. Bouddha disait « Une lune, 10000 lunes ». Quand un lac est agité, il ne reflète que des images troublées de la lune qui devient des centaines de lune. Quand le lac est calme, il ne reflète qu’une seule lune, entièrement, dans sa clarté absolue.
Sans calme, on ne peut être clairvoyant.
Dans les Yoga Sutra (YS II.49) , « Tasmin sati svasaprasvasayor gati vicchedah pranayamah », l’Asana ayant été accomplie, le pranayama est la cessation du mouvement de l’inspir et de l’expir.
En effet, le contrôle du souffle c’est à dire de l’inspiration, de l’expiration et des rétentions, discipline le mental une fois les asanas perfectionnés.
On cultive bhava : témoin de la conscience – on voit le mental comme un objet « Je ne suis pas mon mentale, je suis ce qui expérimente mon mental en train de penser ».
Allons un peu plus loin dans Bhava que mon amie Stéphanie Durpoix a mis en avant hier dans son cours en ligne (allez voir Samadhi Bien Etre).
Bhava n’est pas très usité, il faut bien le dire dans le milieu du yoga : cet aspect a été gommé car ayant une connexion très proche, trop selon certain, avec une spiritualité. Or on a tendance à gommer la spiritualité de tout échange avec les autres. Moi la première, craignant les moqueries du genre (tu es dans une secte) ou bien ne souhaitant pas heurter par un pseudo-prosélytisme mes interlocuteurs.
Qu’est ce que BHAVA ?

Bhav is un mot sanskrit qui fait référence aux émotions. Il peut être traduit par sentiment, émotion, attitude, affinité ou absorption car bhav a aussi une signification religieuse. Dans la philosophie du yoga et dans l’hindouisme, bhav est l’attitude spirituelle à s’immerger dans les pensées divine ou la conscience du Soi.

Il pourrait être décrit comme une conscience intense de la présence de Dieu ou de son Guru pendant nos activités quotidiennes.

 

Martine BUTTEX, dans « 108 Upanishad », indique ceci pour Bhava : « de la racine Bhu ou bhvah, exister- devenir.

1/ la manière d’être; le mode d’existence; le devenir, le développement

2/ subjectivité, sentiment, disposition intérieure

3/ vie affective, émotions; le plus haut degré de bhakti, ou état de réalisation par la voie de l’émotion et du sentiment

4/ sensibilité esthétique; en poétique, sentiment, humeur, ambiance

5/ aspect bienveillant de Shiva.

Bhav, pour aller plus loin peut être constitué des bhavana suivants :

  • Sant bhav : la paix, la sérénité
  • Dasya bhav : la soumission fervente du serviteur
  • Sakhya bhav : l’émotion de l’amitié
  • Vatsalya bhav  : le sentiment d’amour dévot
  • Madhurya bhav : l’amour profond et passionné

 

Pour en revenir sur le pranayama, de façon plus générale, il est certain que la stabilité et la clairvoyance ou clarté mentale sont importants dans notre vie de tous les jours, et peut être encore plus en ces temps troublés de covid-19, de confinement et de crise (crise sanitaire, sociale et économique).  C’est le pranayama qui permet de garder cet « état d’esprit ».

NAMASTEcoeur-tronc-arbre



Catégories :Pratiques

Tags:, , , , , , , , , ,

1 réponse

Rétroliens

  1. Lune rose, swadhishthana et yoga nidra – Le blog yoga de Caro Caro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :