Lune rose et swadhishthana (2ème chakra)

Comme vous le savez, mardi soir dernier c’était la pleine lune. Une lune un peu particulière car elle était à son point le plus proche de la Terre. Son nom n’a rien à voir avec sa couleur : elle est dite rose car elle correspond à la floraison des cerisiers au Japon!
Comme vous le savez notre corps est composé à 60 % à peu près d’eau. La lune a une influences sur nos marées. Et sur notre corps aussi. Les gens y sont peu ou pour sensibles. Cela explique par exemple que certains aient des insomnies les jours de pleine lune
J’ai voulu accompagner ce mouvement et j’ai pratiqué une séance de yoga basée sur des mouvements lents et ressentis au niveau du bas ventre.
Je vous recommande plutôt de le faire le matin ou en début d’après midi, si vous êtes sensibles aux effets de la lune car il a des incidences sur le corps énergétique.
Je dois m’expliquer sur « corps énergétique ». Il ne s’agit pas d’ésotérisme.
Notre corps est un assemblage d’atomes. Ces atomes dégagent une certaine énergie. Cette énergie est notamment sensible dans la voix, le mouvement mais aussi dans le corps et autour de notre enveloppe de peau.
Le cœur produit une énergie électrique. La circulation des fluides aussi : nous sommes une grande mécanique.
Parfois, vous sentez l’énergie statique quand vous touchez une personne.  C’est cela le corps énergétique.
Bien sûr, l’aura d’une personne, donc son charisme, sa force d’attraction, est un indicateur de cette énergie.
Dans la philosophie indienne et hindoue, ceci a été théorisé avec les koshas et les chakras.
Les koshas désignent les différentes enveloppes qui nous constituent : la peau (que l’on appelle le corps grossier), le souffle, le mental … etc, comme si nous avions des sous ensembles. Allez lire cet article écrit il y a quelques temps Les koshas : nos enveloppes
C’est ce que je vous fais traverser au cours d’un yoga nidra.
Les chakras sont des roues d’énergie dans le corps. Il y en a 7 principaux le long de la colonne vertébrale : du pubis jusqu’au sommet de la tête. Ils correspondent à l’emplacement des plexus nerveux les plus importants.
Dans la théorie du yoga, et en schématisant, l’Energie avec un grand E s’est endormie dans notre pubis. Elle est coincée par les chakras qui ne fonctionnent pas. Vous avez dû entendre l’expression « ha ! tu as un chakra fermé » ou « nous allons ouvrir nos chakras ».
Cette énergie avec un grand E s’appelle la kundalini (ou la shakti). Quand elle se libère, elle suit notre colonne vertébrale pour sortir par le haut de la tête : on est alors éveillé (nirvana, samadhi).
Et puis il y a les nadi dont on a déjà parlé : ida et pingala (Nadi, Dinacharya : le nettoyage du nez Jala neti. De la philosophie du yoga et de la pratique …). On les a vu lors des respirations notamment chandra bhedana (Respiration épisode 7 : CHANDRA BHEDANA et BHAVA) et surya bhedana (Respiration, scène 6 : SURYA BHEDANA. En fait il y en a plus de 72 000 dans le corps. Méridiens, fascia, nerfs .. ils sont un mélange de tout cela. Et bien les nadis s’enroulent autour des chakras et les font tourner pour les libérer !
Pour info, la caducée (qui est en fait une représentation égyptienne) reprend le dessin des chakras / nadis
    
La lune et l’eau sont associées au 2ème chakra (on part d’en bas dans le décompte) qui se trouvent dans les organes reproductifs de la femme ou plus généralement au niveau du milieu du bassin. Il s’agit du plexus dit sacral qui est raccroché au nerf sciatique. C’est pour cela qu’on le considère comme le siège de la vie. Il se rapproche du « hara » des arts martiaux (mais celui-ci est légèrement au dessus, deux doigts sous le nombril).
Il s’appelle swadhishthana. Sa représentation symbolique est la suivante :
Il possède 6 pétales de couleur rouge vermillon et, à l’intérieur du chakra, il y a encore des fleurs de lotus. A la base du lotus central, on trouve un croissant de lune qui contient Makara, l’alligator, la queue enroulée pour rappeler les spirales de la kundalini (la kundalini est figuré par un serpent enroulé 3 fois sur lui-même). Makara symbolise le subconscient, les instincts animaux qui naissent dans les grandes profondeurs de l’inconscient personnel.

Swadhishthana symbolise le plaisir (kama : d’où le mot kama sutra – les aphorismes du plaisir) mais aussi les sensations, les émotions, le mouvement et l’affectif puisqu’il prend place dans l’utérus féminin et au milieu du bassin pour les hommes. On dit souvent qu’une sensualité et une sexualité vécues pleinement sont des clés pour ouvrir le 2ème chakra. Cela ne signifie pas d’avoir une sexualité débridée. Il est dit, sans validation scientifique toutefois, que la stimulation des hormones sexuelles (testostérone, œstrogènes, progestérone) en inhibant la production de mélatonine pourrait représenter un obstacle à l’ouverture du chakra du troisième œil.

Judith Anodea, dans son livre Les chakras, roues de la vie, en abordant swadhishthana, fait un lien avec le tantra.

Tantra signifie lien, tissage, et met en lien le macrocosme et le microcosme, le sous-jacent et l’Univers afin d’arriver à l’Un.
Ce Un est symbolisé par l’union de Shakti et Shiva, notamment dans l’acte sexuel. Cette fusion libère l’Energie. Judith Andea écrit qu’ « Un couple, face à face, a tous ses chakras alignés. Par une forte excitation sexuelle, chaque chakra vibre plus intensément et la circulation d’énergie entre un corps et l’autre est favorisée et unifiée à tous les niveaux. Le couple peut ensuite focaliser cette énergie sur le niveau physique mental ou du chakra du cœur. »
Dans le SAMKHYA KARIKA, texte dualiste (et encore cela se discute, nous le verrons dans un article en préparation) et a-religieux, le monde est expliqué comme étant la rencontre de la Nature Primordiale (Prakriti) et de la Conscience Pure (Purusha). Nous sommes une réplique de l’univers en miniature. Bref, en schématisant beaucoup,  ils se rencontrent et créent le corps.
Il se trouve que le 1er chakra (en bas du pubis) est lié à la terre, au sentiment de sécurité), swadhishthana, lui, est lié à l’eau (apas).
L’Eau se retrouve dans les fluides corporels, le plasma, la lymphe, la salive, le sperme, l’urine, la sueur, le mucus, le liquide interstitiel. Elle est présente dans le bas-ventre, les hanches et les fessiers, elle constitue la force de cohésion, de croissance. Elle soutient la physiologie et les échanges.  De qualités froide, humide et douce, l’Eau est en lien avec le sens gustatif, la langue et la faculté de reproduction. Sur le plan de la psyché, elle gouverne l’émotivité, la douceur, la tendresse, l’attachement, l’égoïsme. L’Eau est en lien avec les Rasas suivants et leurs déclinaisons : Amour (beauté, sentiment esthétique, dévotion), Courage (héroïsme, détermination, confiance), Tristesse (compassion, pitié, sympathie) et Dégoût (dépression, insatisfaction et auto-apitoiement).
Quelques postures que vous pouvez faire pour « ouvrir » votre chakra !
Ce chakra étant lié à l’eau, buvez pour vous purifier de l’intérieur. Prenez un bain ou une douche pour vous purifier de l’extérieur.
Puis allongez vous sur le sol en mettant les voutes plantaires en contact (baddhakonasana), les mains sont sur la zone du chakra en formant un losange (les pouces se touchent, les index aussi) et respirer très profondément en visualisant l’air dans cette partie du corps). Vous pouvez ensuite remonter les genoux à la verticale en inspirant, les baisser en expirant.
La posture de la guirlande (malasana) vous permettra d’enclencher un travail sur ce chakra.
En générale, toutes les postures d’ouverture des hanches en yoga participent à l’ouverture de swadhishthana. En Forrest Yoga, nous faisons souvent agni sara ou d’uddhyana bandha en horse stance.
Vous êtes debout, les jambes écartées largement, les pieds dirigés vers l’extérieur. Pliez les genoux pour avoir les cuisses parallèles au sol. Vous appuyez vos mais le plus haut possible sur les cuisses, vous expirez et vous engagez uddhyana bandha ou agni sara (cf Uddhyana bandha, nauli kriya et agni sara). Vous devriez sentir l’énergie venir de swadhishthana.
Vous en savez maintenant autant que moi ! Et puis n’oubliez pas, donnez vous de l’amour et de l’attention …


Catégories :Pratiques

Tags:, , , ,

2 réponses

  1. Merci beaucoup pour cet article trés instructif.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :