Les gunas

Petit article sur les gunas dans la perspective de l’écriture d’un article plus ambitieux sur le SAMKHYA, l’un des textes fondamentaux du yoga.

On trouve les gunas dans le SAMKHYA, les Yoga Sutras de Patanjali et dans la Bhagavad Gita. Le Samkhya est un inventaire analytique des tattvas qui constituent tout ce qui existe. Ces tattvas sont issus du jeu des gunas. Le but du Samkhya va dès lors consister à délivrer l’homme de la souffrance de sa vie  due à l’ignorance de la vraie nature de l’Esprit. Pour simplifier, je trouve que le SAMKHYA propose une explication de la création du monde manifesté et grossier (c’est à dire le monde et nous les bonhommes qui vivons dedans) et des souffrances de ce dit monde. Le vrai bonheur consiste à se rendre compte des leurres constitués par des objets extérieurs et à mener une introspection intérieure  pour revenir à l’état initial du Purusha, la Pure conscience, l’homme étant le microcosme du macrocosme. Le sage libéré devient un gunatita, celui qui a transcendé les 3 gunas et atteint moksha la libération. Il demeure dans sa nature essentielle qui est existence, connaissance, béatitude : sat, chit, ananda.
Il habite dans son propre Soi au milieu des changements, il garde un même état d’esprit de calme et d’équilibre.

Dans la Bhagavad Gita, Krishna dit à Arjuna « D’entre eux, sattva, par la pureté de sa nature, est une source de lumière et d’illumination, et par la vertu de cette pureté ne cause en la nature ni maladie, ni morbidité, ni souffrance ; il enchaîne par l’attachement à la Connaissance et par l’attachement au bonheur, ô toi sans péché. Rajas, sache-le, a pour essence l’attrait de l’affection et du désir, c’est un enfant de l’attachement de l’âme au désir des objets. Par l’attachement aux œuvres, ô Kaunteya, il enchaîne l’esprit incarné. Mais tamas, sache-le, né de l’ignorance, est ce qui leurre tous les êtres incarnés ; il enchaîne par la négligence, l’indolence et le sommeil, ô Bhârata« . Arjuna doit chercher à s’élever vers un état de conscience dans lequel toutes les dualités sont unifiées dans une parfaite harmonie. Il doit donc aller au delà « sattva » parce que celui-ci lie encore subtilement le soi à l’existence matérielle. L’action juste est celle sans attente d’une quelconque gratification.

Les gunas sont au nombre de 3. Ce sont les qualités primordiales résidant en toute chose. SATTVA a pour fonction de manifester, RAjAS d’activer et TAMAS de limiter et d’obscurcir.

Sattva révèle l’Etre (SAT), TAMAS s’oppose à cette révélation et RAJAS est la force par laquelle les obstacles sont surmontés.

Ils ne sont jamais séparés. Autrement dit, en toute chose et en tout humain, excepté le PURUSHA, il y a une combinaison des gunas. C’est le jeu incessant des gunas qui va créer le monde manifesté du Samkhya.

Les qualités de SATTVA sont la perfection, la lumière, le bien, le bonheur, la légèreté. Il est associé à la couleur blanche. Sattva apporte la clarté, la vision intérieure et la connaissance.

Rajas, de couleur rouge, est la source de toute activité, la force et le dynamisme, le mouvement. Rajas est le pouvoir de l’action. A travers Rajas, c’est le pouvoir de l’imagination qui se manifeste, projette des idées fausses et déforme les perceptions.

TAMAS, de couleur noire, est la résistance à toute activité, l’indifférence, l’ignorance et l’apathie. Tamas est le pouvoir de la matérialisation

Dans le monde végétal et animal, tamas surabonde. La condition humaine est menée par rajas. Nous agissons sans cesse, mus par nos passions. Sattva règne au royaume des dieux !

On retrouve les gunas dans les trois aspects de la Trimurti :

Brahma, le principe de création, apporte le mouvement et est donc en lien avec rajas.

Vishnu , en charge de la conservation et de la préservation de ce qui a été créé, est assimilé à sattva.

Shiva, le destructeur, est associé à tamas.

En complément de ce que j’ai écrit dans Etats de conscience, Mandukya Upanishad et le mantra OM, on peut dire que dans l’état de veille, c’est sattva qui prédomine, les pensées étant claires. Dans l’état de sommeil profond, la torpeur engourdit l’esprit sous de l’excès de tamas. Les phases de rêve correspondent à l’activation de rajas,  à une étincelle de mouvement pendant le sommeil. L’état turya (état quatrième) est au-delà des trois états de conscience ordinaire. Lorsque l’on est dans ce sommeil-conscient, on est au-delà des limitations des gunas. On atteint un état sattvique, ce que recherche le yoga, la libération kayvalya des jeux des gunas.

En ayurveda bien entendu, les gunas ont donné naissance aux doshas : vata, pitta, kapha. Attention, Vata n’est pas sattva. Par contre, pitta sera assimilé à rajas et kapha aux propriétés de tamas. A la naissance nous avons notre prakriti qui va se déséquilibrer pour donner lieu à vrikriti. L’ayurveda va chercher le déséquilibre pour tenter de revenir à cet état initial. Ce qu’il faut savoir, c’est que l’espace et le temps sont eux mêmes soumis aux jeux des doshas / gunas. Ce qui nous ramène à la manifestation du monde telle qu’elle a été présentée par le Samkhya.

Surtout ne concluez pas, parce que vous « êtes » kapha, que vous êtes l’archétype de l’apathique. Que toute transformation / évolution sera impossible ! J’ai fait longtemps cette erreur. Par contre, intéressez-vous à votre environnement. Je vois, quand je commence à me mettre en colère, le mouvement opéré en moi : rajas. Quand je suis fatiguée, tamas. Pendant la méditation, une approche de sattva. Ces gunas, on les sent aussi dans les saisons: tamas en hiver, rajas au printemps, sattva en été !

Bref, enrichissez vous des gunas. Acceptez qui vous êtes et entrez ensuite en introspection. C’est cela que les textes préconisent !

 

Hari Om TAT SAT



Catégories :Philosophie

Tags:, , , , , , , , , , , ,

5 réponses

Rétroliens

  1. Pour comprendre la philosophie du Samkhya : une explication du monde … – Le blog yoga de Caro Caro
  2. La sagesse des Yoga Sutra – Le blog yoga de Caro Caro
  3. Samkhya 3 : la composition du monde – les tattvas – Le blog yoga de Caro Caro

Répondre à Le blog yoga de CaroCaro Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :