Pour comprendre la philosophie du Samkhya : une explication du monde …

J’écris, j’écris et je me rends compte que je dois absolument apporter des éléments de précisions sur bon nombre d’articles. Alors autant faire un point sur les notions essentiels du Samkhya, sur lequel je reviendrai plus tard.

Le Samkhya est un des 6 darshana (cf Les textes indiens : s’y retrouver). Il signifie « décompte » en sanskrit. La Bhagavad Gita désigne le Samkhya comme le jnana yoga, le yoga de la connaissance.

Je vous conseille l’excellent ouvrage de Bernard Bouanchaud « Sâmkhya-Kârikâ d’Isvarakrsna » dont les commentaires sont autant d’interrogations qui viendront à votre esprit au fur et à mesure que vous avancerez sur votre chemin.

De fait, il est difficile de comprendre le système philosophique indien sans entamer la lecture du Samkhya. J’ai voulu commencer par le début lors de ma formation et j’ai lu le Samkhya bien avant les yoga sutra et la Bhagavad Gita. Et pour être honnête, ce ne fut pas lecture facile. Mais j’ai compris que beaucoup de choses se trouvait là, dans le Samkhya.

Le Samkhya est dit athée. Il n’y a pas de divinité créatrice, ni même d’absolu. la voie de salut est celle de la connaissance métaphysique alors que le  yoga accorde  une place considérable aux techniques  corporelles et de méditations .

Le Samkhya établit les principes sur lesquels le yoga fonde sa pratique. Il analyse et fait l’inventaire (samkhya veut dire dénombrement) des éléments constitutifs du monde et de l’être en tant qu’entité psychique et de leur interaction. Il part d’un constat : l’insatisfaction et en conséquence la souffrance (dukha) de la condition humaine. Le moyen pour s’en échapper est lié à la connaissance de la Conscience Pure (Purusa) ainsi qu’à la connaissance de la manifestation et du non-manifesté.

Il s’agit d’un système dualiste opposant la nature (prakṛti) à l’esprit (puruṣa). La première est tenue pour un principe féminin, une déesse, dont l’union avec le principe mâle, l’esprit, assure l’existence du monde (au sens de totalité des phénomènes). Pour beaucoup, le Samkhya est dualiste car il ne remonte pas en deçà de la dualité originelle Purusa /Prakriti. Pour autant, René Guénon lui écrit que «  la considération de ces deux principes ne présente pas le moindre caractère dualiste : ils ne dérivent pas l’un de l’autre et ne sont pas réductibles l’un à l’autre, mais ils procèdent tous deux de l’Être universel, dans lequel ils constituent la première de toutes les distinctions. » (Introduction générale à l’Etude des Doctrines Hindoues)

L’évolution est née de la rencontre de Purusha et de Prakriti. Purusha, on ne sait comment, exerce une force sur Prakriti qui se met en mouvement.Je dis on ne sait comment, cependant les sanskritistes et ceux qui se sont intéressés au SAMKHYA explique cela par un désir de manifestation qui nait dans l’Absolu. Cet absolu c’est BRAHMAN, cause première non causée qui est le silence.

L’évolution peut commencer. On verra que de fait pour ne plus souffrir, il faut refaire le chemin inverse : l’involution ! Et c’est de cela qu’il s’agit dans le système du Samkhya puis du Yoga de Patanjali. Il s’agira de rééquilibrer les gunas (cf l’article sur Les gunas). Le yoga nous apprend à utiliser le jeu de la Nature pour purifier notre intelligence

La cause première (qui a plusieurs noms : Pradhana, Mula prakrti ou Prakrti) est non manifestée. On ne la perçoit que dans ses effets. Prakrti va mettre l’univers manifesté par le jeu et les interactions des gunas, les 3 qualités primordiales. C’est la combinaison de ces trois qualités, à des proportions variées, qui va créer la diversité de l’univers. Au départ, les gunas sont en équilibre mais la proximité de Pursuha produit un déséquilibre.

Les tattvas (les 25 principes)

La première évolution  de Prakriti est buddhi (ou Mahat), l’intelligence. L’augmenttaion de rajas dans buddhi va faire naitre ahamkara, l’égo, le prinicpe d’individuation qui nous fait dire « je ». C’est l’introduction dans la conscience de l’opposition entre sujet et objet. La rencontre entre buddhi et ahamkara fait naitre manas, le mental. Citta, auquel je fais référence et que je traduis bien souvent improprement par mental, est la combinaison de buddhi, ahamkara et manas.

L’égo, ahamkara, va donner également naissance à une double évolution :

– une création sattvique composée des 5 facultés de connaissances (jnanendryia – les 5 sens : l’ouïe, srota; le toucher, tvak; la vue, cakshu; le goût, rasana et l’odorat, ghrana)) et les 5 organes facultés d’action, sous l’influence de rajas, ou karmendriya : la parole (vak), la main (pani), le pied (pada), l’anus (payu) et les sexe (upastha).

– une création tamasique, combinée à l’action de rajas, formée des 5 essences subtiles, ou tanmatra (shabda, le son; sparsha, le contact; rupa, la forme/les couleurs; rasa, les saveurs et gandha, l’odeur) d’où procèdent les 5 éléments grossiers (mahabutha), à savoir akasha, l’éther, vayu, l’air, tejas, le feu, ap, l’eau et prithivi, la terre.

Cela nous donnes les 23 principes auxquels il faut rajouter Prakrit (24ème) et Purusha (25ème).

Voici la genèse du monde. C’est intéressant. Nous verrons prochainement comment tout cela interagit et comment en fait nous pouvons nous décrypter ! Ces tattvas forment autant de clés de décryptage de ce que nous sommes. Mais c’est déjà beaucoup … il faut que cela repose un peu !

 

SAT CHIT ANANDA

 

 



Catégories :Philosophie

Tags:, , , , , , , , , ,

3 réponses

Rétroliens

  1. La sagesse des Yoga Sutra – Le blog yoga de Caro Caro
  2. Samkhya 3 : la composition du monde – les tattvas – Le blog yoga de Caro Caro
  3. Faut-il être perché pour faire du yoga ? – AU FIL DU YOGA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :