Kama, le plaisir

Je me rends compte que je n’ai pas écrit du tout en mai ! Wow !

J’adore mon blog. Littéralement. J’y pense souvent. J’essaie de rester cohérente : pas forcément en mot mais dans les termes abordés. Mais là, cette année, et pas en raison du 3ème confinement, j’ai fait un break.

Je n’ai pas chômé et c’est peut être bien pour cela que j’ai fait ce break. J’ai un full time job comme on dit dans les formations que je suis. Et je cumule par dessus 6 cours de yoga, le blog, le podcast, le groupe Facebook Forrest Yoga en français et mes lectures pour le grand projet de dans 6 mois ! Du grand projet, j’en reparlerai en temps voulu.

Vous constatez cet empilement de choses ? Et c’est de cet constat qu’est partie ma réflexion.

Cela fait un moment que mon thérapeute en ayurveda me le dit. Cela fait un moment que mon prof Jambo essaie de me le faire comprendre. Je fais trop de choses. Comme si je me perdais.

Le déclic est définitivement arrivé lors d’une formation avec Rod Stryker, professeur de yoga, que j’apprécie énormément. Ses enseignements sont très riches. Ses yoga nidra sont pour moi très puissants. Et pendant cette formation, cela a éclaté. Ma vie avait besoin de Kama, le plaisir.

Alors non il ne s’agit pas de kamasutra, merci bien.

Kama c’est le plaisir dans tous les sens du terme. Cela inclut la proximité et l’intimité, la beauté, la famille, l’art, l’amitié, l’amour. Une espèce d’enchantement, un plaisir de tous les instants dans toutes les cellules. Le plaisir est derrière toute chose : il est à la source de toute action. Alain Daniélou tire deux citations du Mahabharata : « Celui qui ne désire pas le plaisir, ne cherchera pas à s’enrichir lui-même. Sans désirs, rien ne peut obligé un homme à remplir son devoir. » et « le commerçant, le paysan, les dieux eux-mêmes agissent seulement si leurs actions sont en lien avec l’obtention d’une satisfaction. Pour le plaisir, un homme courageux affrontera les océans.« 

Je fais beaucoup de choses par obligation : pour mon boulot, pour l’association, pour ma famille. Même si je vis magnifiquement ma vie, ces derniers temps, les choses sont devenues pesantes. Je me suis engluée. Je l’ai le plus ressenti lors de mes méditations chantées sur un mantra dédié à une déesse : résultat impressionnant. Ma bouche est capable de réciter 3 tours de malas en 30 min (le mantra est assez long). Si je le chante uniquement dans ma tête, je suis comme engluée, je fais du sur place. Mon esprit est incapable d’avancer.

J’écris cela pour vous décrire ma propre expérience. On peut entendre beaucoup de choses. On peut croire que l’on met en place beaucoup de choses. Mais il faut du temps pour s’en rendre compte.

Alors je ralentis. Je désemplis mon emploi du temps des cours que je donnais. Je vais moins sur les réseaux sociaux, j’écris moins sur mon blog.

Quand je fais quelque chose de nouveau, je me pose la question : est-ce que suis bien là ? Est ce que cela me plait ? Est ce que je le fais pour moi ou pour répondre à ce truc de la perfection qui traine autour de moi ?

Mon corps a lâché. Durement. Et il a commencé à avoir besoin de beaucoup dormir. J’ai un peu l’impression de rentrer au bercail.

Pour autant il y a plein de choses ! Je vous invite à aller sur l’onglet du podcast Au fil du Yoga où nous avons sorti déjà 9 épisodes. Les longueurs varient. Mettez sur pause. Ce que nous disons, nous le disons avec le cœur et couper pour faire deux épisodes ne nous intéressent pas. J’écoute souvent de longs podcasts : quand j’arrive au métro je le coupe pour reprendre plus tard. Je dirais presque que je fais durer le plaisir ! Le podcast est annoncé sur instagram compte aufilduyoga et sur facebook sur la page Au fil du Yoga le podcast. Il est disponible sur toutes les plate-formes et il est également édité sur You Tube. Ce qui signifie que vous pouvez lire ce que nous disons en mettant les sous-titres. Cette idée m’a été soufflée par une personne malentendante. Je me suis sentie couillonne car jamais je n’y avais pensé. Alors, cela fait partie de ma démarche d’ouverture (j’aime pas le mot inclusif) et de partage et je suis assez fière. De cette fierté je retire du plaisir !

Allez regarder du côté de ma Communauté où vous trouverez de nouvelles adresses : cours, boutiques … il y a de tout !

J’essaie du mieux que je puisse de faire connaitre ma pratique de Forrest Yoga, en langue française. Hormis mes cours en vrai, vous trouverez une chaine You Tube Caroyoga Forrest Yoga en Français. Je vous invite à essayer les pratiques. 1h. Soyez juste en forme et ne forcez jamais. Vous êtes responsable, alors écoutez vous. Toujours.

Vous savez que je tiens beaucoup à la notion de communauté. Parce que je crois en ces endroits où l’on est authentique et où on peut s’éclater. C’est un espace préservé où l’on est en sécurité. Cette communauté parce qu’elle est balbutiante, en temps de covid et un peu éparpillée de par le monde peut se retrouver sur instagram. ce weekend est né le profil forrestyogafrance et le hashtag #forrestyogafrance. Abonnez vous si cela vous intéresse car il va y avoir pas mal d’actualités qui vont tomber dessus.

Enfin, il y a toujours le groupe facebook Forrest Yoga en français. Il suffit de demander à y adhérer ! Nous pouvons y organiser des chats !

Et dans tout cela ? Je prends un immense plaisir. Je me régale à rencontrer des gens.

Mais comment fais-tu pour tout concilier, me demande-t-on souvent ?

Parfois, je l’avoue je n’ai pas du temps pour moi. C’est dans le temps que je donne que je trouve du plaisir. Mais j’essaie de me créer mes moments à moi où je pratique en fonction de ma forme physique. Quand je perds mon plaisir alors j’arrête et c’est un peu ce qu’il s’est passé en cette fin d’année. Je me suis un peu éparpillée : je me recentre donc différemment. Et je suis constamment au contact de la nature. Bon parfois à Marseille, cela ne suffit plus mais bon j’ai de la chance : j’ai des arbres, une famille écureuil et une reinette et tout plein d’oiseaux. Des vers de terre aussi et des moustiques. Rien qu’à vous l’écrire, je trouve cela génial ! Voilà ! mon plaidoyer pour kama, le plaisir.

Alors je vous souhaite beaucoup de plaisir ! et le premier à me lire !



Catégories :Réflexions

Tags:, , , , , , , , , ,

2 réponses

  1. Que c’est bien de te lire à nouveau. Avec ce silence sur ton blog, je me demandais si ça allait. J’espère que le lâchage physique n’est pas trop grave. c’est dommage, je n’écoute pour ainsi dire jamais de podcast; je ne saurais pas vraiment quand les caser dans mon quotidien…

    Aimé par 1 personne

    • Merci du fond du cœur ❤. Ne t’inquiète pas, rien de grave. Mais le boulot a été huper intense. J’ai un opérateur qui a publiquement bavé sur moi. J’ai dû gérer ça et faire envoyer un courrier par mon Directeur. C’est difficile à encaisser quand tu te donnes pour ton boulot. Alors après ça… pffffuit plus rien. J’étais bien mais comme dans un cocon et fatiguée… et puis tellement de choses à faire que cela a été comme undcreaction. S’arrêter pour daird quelque chose pour moi. C’est dans cette période que j’ai lu ton livre que j’ai dévoré (ce à quoi je ne m’attendais pas au regard de mon positionner la bhakti et je fais écrire dessus car cela doit mûrir). Pour le podcast, je te dirai que quand ce sera le moment d’écouter les épisodes le temps tu l’auras. A contrario si tu n’as pas le temps c’est que tu n’en a pas besoin ou qu’il n’y aura pas de moment parce que c’est comme ça ! Moi j’aime bien car je parle beaucoup donc cela me correspond. Je pense que ce que tu vis est plus intérieur et silencieux que moi 😉 en yous les cas merci car tes commentaires me font très plaisir à chaque fois !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :