J’ai lu Fierce Medicine de Ana Forrest : épisode 12 « évoluer ou dépérir : le choix du changement »

Dans la vie, on se trouve parfois coincé. On peut se sentir dépassé, acculé, au fond du trou. Tout semble négatif, les émotions nous assaillent, la vie nous coule à travers les doigts. C’est une situation que quasiment tout le monde a rencontré. Pour Ana Forrest ici se pose la question du choix : choisir entre rester là, à cet endroit, ou celui d’évoluer, de changer. Dans sa vie difficile, elle a fait des choix pour ne pas rester figée dans cette situation, comme engluée, prise dans une toile d’araignée.

Le choix du changement ne signifie pas nécessairement de se botter les fesses et de faire comme si de rien n’était. Ce serait plutôt devenir aveugle, faire semblant que tout va bien. Bien sûr, vous rencontrerez des personnes dont vous aurez l’impression que rien ne leur arrive, d’autres qui vous paraitront complètement dépassées ou anesthésiées ou encore qui foncent tête baissée.

Il n’y a pas aucun jugement de valeur : parce que juger c’est facile et que bien souvent on dit plus nos projections que la réalité.

L’idée de base c’est de se demander quel part du travail je peux accomplir aujourd’hui. Il n’y a pas de solution miracle mais il y a une façon différente de voir la vie et de faire que cette vie est la pus belle possible et en retirer de la fierté, de l’amour et de la gratitude. Faire le choix du changement n’est pas aisé car en tout premier lieu on s’expose, on offre ses vulnérabilités au vu et au su de tous.

Comment faire ? Voici les pistes offertes par Ana Forrest pour faire face à ses changements :

1- d’abord reconnaître que l’on est face à une situation où l’on stagne et où il va falloir évoluer

2- ne pas voir le changement comme impliquant une perte mais ce que cela va impliquer comme gain ou avantage

3- affronter la « voix de la raison », toutes les résistances, fausses / bonnes raisons à ce changement

4- le changement n’est possible que lorsqu’il arrive. On ne décide pas de changer quand la possibilité du changement n’est pas présente. De même que lutter contre le changement est éreintant et sans issue. Cela signifie qu’il faut reconnaitre le moment du changement.

5- utiliser alors tous ses atouts : la respiration pour s’ancrer et garder le cap, poser son attention et sa concentration, le yoga pour créer la force nécessaire à la flexibilité, à l’ouverture, l’alignement, l’équilibre, la méditation pour écouter ce qui résonne en nous et boire de l’eau pour se nourrir et se purifier.

Faire face à nos résistances n’est pas facile. On fait de constants aller-retours pour apprécier, graduer ce qu’il est juste et nécessaire de faire. Ana Forrest ne vous invite pas au changement radical, à tout foutre en l’air, à faire une révolution parce qu’à cet instant vous ne supportez plus rien.Je dirais que cela c’est se fourvoyer. Le changement est un changement juste qui instaure l’équilibre, qui respecte l’intégrité : intégrité corporelle, psychique, émotionnelle. L’intégrité de nos valeurs et de notre éthique. Ce changement tient compte des paramètres. Souvent, les personnes quand on parle de changement pensent à changer de vie. Les médias se sont fait les chantres du « j’abandonne tout et je m’installe à la campagne ». Changer de boulot, de mari ce n’est pas la bonne réponse. Parce qu’il faut comprendre pourquoi changer.

La question aurait pu se poser au moment où j’ai fini ma seconde formation de prof de yoga, celle en Forrest. Bien que mon métier soit moins épanouissant, j’ai décidé de le conserver pour des raisons économiques et parce qu’au fond de moi, je savais que non je ne voulais pas au fond de moi faire du yoga mon métier. Pour moi, ce n’était pas ce changement.

Par exemple, je ne veux être prof qu’à certains moments même si parfois j’envie ces personnes qui font du yoga tout le temps, qui sont leurs propres patrons. Alors qu’est ce que je peux faire ? What part can I do ?

Give voice to your heart !

En Forrest Yoga, on rejoint notre Âme, notre grand Esprit, avec les tambours, les danses et les chants. Alors, on crée un espace à son coeur pour accompagner ce changement.

Ana Forrest vous invite à écouter « May all People walk in beauty » de chenoa Egawa et Alex Turtle, « Cherokee Morning Song » par Walela, « Cree morning song »et « Wishi Ta : the river song » par Sean Porter pour vous porter.

Mais vous pouvez avoir vos chansons pour exprimer votre cœur, le faire vibrer et sentir le changement devenir naturel et aisé. Vous chantez mal ? Votre cœur ne demande pas à bien chanter : il demande à chanter. N’ayez pas honte, comme moi j’ai eu longtemps honte, comme j’ai écouté cette voix qui me disait que j’étais nulle et qui me bridait. Peu importe ! Faites vous entendre ! Faites vous plaisir. Faites monter la température du corps, du cœur. Sentez l’excitation, la joie, le jeu, l’aventure !

Comme dit Ana : sortez de vos donjons et volez sur vos dragons !

3 réflexions au sujet de « J’ai lu Fierce Medicine de Ana Forrest : épisode 12 « évoluer ou dépérir : le choix du changement » »

  1. Avancer évoluer c est passionnant, prendre le risque de changer / vous me donnez envie de découvrir mieux ana forrest , je prendrai le temps après mon déménagement….c est déjà un très grand changement

    Aimé par 1 personne

    1. Oh oui déménager c’est énorme ! Et puis il ne fut pas changer pour changer mais parce qu’il faut changer, ne pas être dans la procrastinationquand qqc ne va pas. Et c’est parfois difficile. Et je suis contente que vous ayez envie d’en savoir plus sur Ana Forrest. Le livre est vraiment bien : il contient vraiment beaucoup de choses. Sur la pratique : j’ai créé une chaîne you tube où j’ai mis 3 pratiques. Je traîne un peu mais bon. C’est Caroyoga forrest yoga en francais. Et puis vous en trouverez d’autres en anglais sur you tube. En attendant bon déménagement ! Retour en métropole ?

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s